top of page
Rechercher

L'erreur chez l'enfant, cet outil d'excellence.

Dernière mise à jour : 7 sept. 2021


Vous voulez que votre enfant se réalise et sorte du lot?


Laissez-le faire des erreurs.


On a tous en souvenir un moment où, exaspéré ou pressé par le temps, on finit une action de l’enfant à sa place ou bien on le réprimande de s’être trompé.


C’est humain, mais ça ne fera pas de votre enfant quelqu’un bien dans sa peau, plus intelligent ou incroyablement efficace.


L'erreur est un processus naturel et nécessaire dans l’apprentissage car celui-ci n’est pas linéaire.


C’est une succession d’erreurs, d’échecs et de réussites qui caractérise le schéma d’apprentissage chez l’enfant ( et l’adulte).


Nous, êtres humains, fonctionnons par itérations.


C’est-à-dire la capacité de reproduire un processus et de l’améliorer à chaque fois.


Une fois fait cela devient un acquis.


Et c’est d’autant plus important pour l’enfant qui, lui, n’a pas encore ce bagage d’acquis comme l’aurait un adulte.


Quand il apprend, il découvre aussi son propre fonctionnement intellectuel et parce que c’est nouveau pour lui, cela ne se fait pas toujours de manière coulée.



Et comme votre enfant vous aime de tout son petit cœur et vous idolâtre (enfin jusqu’à sa crise d’adolescence probablement), s’il a l’impression de vous décevoir, il va se replier sur lui-même et ne plus tenter de nouvelles expériences.


Cela renforcera sa timidité et le fera douter de lui-même pour longtemps.


Ne pas stigmatiser les erreurs de votre enfant, au contraire, renforcera la relation de confiance entre vous.


Donc en premier lieu, il est important de féliciter votre enfant du travail accompli.


Puis de prendre le temps de cibler les points qui lui ont posé problème et de lui expliquer concrètement en quoi cela aurait-il pu être mieux.


N’hésitez pas à lui demander s’il a bien compris, car quand l’enfant ne voit pas son erreur, c’est au sens littéral, il n’arrive pas à visualiser son erreur, à s’en faire une image mentale.


Prendre le temps de lui expliquer et de répondre à ses questions, l’aide justement à construire cette image.


Cela va l’inciter à faire mieux la prochaine fois, il saura ainsi comment s’améliorer.


Le reste dépendra du temps qu’il va y consacrer et de son niveau de concentration.



Et si votre enfant apprenait l'anglais dans cette période charnière où sa puissance d’assimilation est colossale?


Avec une méthodologie intelligente, adaptée, et ludique?


Une méthodologie, inspirée du programme de l'université d'Oxford, qui a fait ses preuves auprès de très nombreux enfants.


Où le jeu, l’interaction, la démonstration claire et ludique permettent d’avoir des résultats rapidement.


Où les cours d’anglais deviennent un moment que votre enfant attend avec impatience.


Où chaque semaine, il découvre l'anglais à travers une thématique passionnante et son vocabulaire dédié.


A BeeLingue Academy, dans un de nos deux centres, situés dans le 8ème et le 17ème arrondissement de Paris situés aux abords du parc Monceau à Paris et de ses écoles privées prestigieuses.


Et quel que soit l'âge de votre enfant, ici à BeeLingue Academy, nous avons l'atelier qu'il lui faut.

Baby Club, Kiddies Time, English Class, votre enfant aura toujours un atelier adapté à son âge et son niveau (de 1 à 13 ans).


Et pour des moments plus artistiques, il pourra suivre nos cours de sculpture et peinture (ateliers en français) afin de développer créativité, motricité fine et sens esthétique, pour un développement sain et complet..


Sans compter nos ateliers Chess Club, Lego Technic®, Musical Theater et bien d'autres.


Si vous aussi vous voulez donner le meilleur à votre enfant, rejoignez notre communauté de parents conquis et transformez vos enfants en petits anglophones.


Retrouvez notre programme ICI.


Sources :


https://positivr.fr/17-conseils-psychologue-carl-pickhardt-education-positive/


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page